Depuis 60 ans, à Marseille, l’Anef Provence intervient dans le champ de la protection de l’enfance et de l’insertion par le logement en accompagnant ; en dehors de toute préoccupation politique ou confessionnelle et sans exclusive ; des enfants et des adultes en situation d’exclusion et de vulnérabilité.

Pour ce faire, elle créé et gère des établissements et services d’accueil, de prévention, d’actions éducatives, d’hébergement, et d’insertion par le logement.

C’est une association à but non lucratif (Loi 1901).

Elle trouve ses origines en 1946, lorsque Mme Marguerite-Marie Michelin revient du camp de concentration de Ravensbrück où, selon ses propres termes, « elle a vécu dans l’horreur une expérience humaine extraordinaire » : cette expérience d’entraide entre femmes aux origines et aux histoires différentes la conduit, après-guerre, à vouloir s’occuper de jeunes filles et femmes en grande difficulté.

Elle crée alors un réseau d’entraide pour que chacune puisse trouver, le moment venu, « une main tendue, une présence affectueuse, une possibilité de travail pour ne pas avoir à connaître l’abandon, le mépris ». Ainsi se mettent en place, à son initiative, des lieux de soutien à Paris et en province.

Le 4 janvier 1952, le réseau se constitue en association loi 1901, sous l’appellation Association Nationale d’Entraide Féminine (ANEF). De là, sont créés progressivement onze établissements ANEF appelés sections, répartis sur le territoire national.

L’Anef Provence est créée en 1959 et étend son action à l’accueil des hommes dès 1972. Elle devient association loi 1901 suite à l’autonomisation en 2008 des onze sections de la fédération nationale.